Le marché immobilier résidentiel de Dubaï a enregistré une baisse globale de 11,1% de la valeur du capital en 2018, avec des baisses trimestrielles de 3,1%, selon un rapport du quatrième trimestre de ValuStrat.

Selon le rapport, la tendance à la baisse a entraîné une perte de valeur du capital dans toute la ville de 24,7% depuis son point culminant à la mi-2014.

Le rapport ajoute que tous les sites en pleine propriété contrôlés par l'indice de prix ValuStrat (VPI) ont connu des baisses de prix allant de 2,3 à 5,5%.

Sur une base annuelle, 5 des 26 sites ont enregistré une baisse de moins de 10%, notamment des villas à Palm Jumeirah, Emirates Hills et Al Furjan, ainsi que des appartements dans la marina de Dubaï et le cercle de village de Jumeirah.

La valeur du capital dans certains autres lieux – dont Meadows, les îles Jumeirah, International City, Discovery Gardens, Business Bay et The Greens – a chuté de plus de 15% par an.

Haider Tuaima, responsable de la recherche immobilière chez ValuStrat, a déclaré que «le volume des ventes sur plan a bondi de 47,9% et que le volume des ventes de produits vendus a bondi de 24,8% depuis le troisième trimestre, avec plus de 50% des achats portant sur des appartements d'un entre 1 et 3 millions d’AED. ”

En outre, environ 19 367 appartements et villas – soit 43% de l'offre totale attendue au début de 2018 – ont été achevés.

Sur ce total, 9 454 unités étaient principalement situées à Dubailand et à Jumeirah Village Circle.

«Au quatrième trimestre, les volumes de transactions résidentielles ont souvent augmenté, les acheteurs étant encouragés par des incitations commerciales spéciales et des prix réduits en fin d’année de la part des maîtres promoteurs et des vendeurs de maisons motivés», a déclaré le directeur général de Declan King, responsable immobilier du groupe. "Un nombre croissant d'acheteurs semblent s'être engagés au 4ème trimestre."

King a ajouté qu '"il sera intéressant de voir s'il s'agit d'une tendance qui se poursuivra au trimestre suivant, en particulier face aux baisses de prix qui devraient rester au moins à court terme".

On a constaté que les loyers demandés aux résidents avaient plongé de 8,6% par an. Sur une base trimestrielle, cependant, les loyers ont chuté de 1,2%. Par rapport à la même période de l’année dernière, les loyers indiqués étaient en baisse de 8,9% pour les appartements et de 6,9% pour les villas.

Les volumes de transactions de bureaux, quant à eux, ont diminué de 11,9% par rapport au trimestre précédent, tandis que les prix globaux des bureaux transigés étaient inférieurs de 9% à ceux de l’année dernière. Il y a cependant eu une augmentation notable de 11% en glissement trimestriel.

Le rapport a noté que les prix de transaction médians s'établissaient à 9 451 AED par m². Business Bay s’est avéré être le choix le plus populaire pour les actions de bureau (53,8% du total), suivi de Jumeirah Lake Towers (23,7%).

Dans le secteur de l’hôtellerie, le nombre de chambres de Dubaï s’établissait à 89 091 en octobre, avec 24 418 appartements d’hôtel. 2 713 chambres supplémentaires ont été ajoutées au 4ème trimestre.

Dans l’ensemble de la ville, les taux d’occupation entre janvier et octobre ont été de 75%, soit 2% de moins que lors de la même période de l’année dernière. Le revenu par chambre disponible (RevPar) a diminué de 7,7%, tandis que les taux quotidiens moyens étaient de 5,5% sur un an.

Pour toutes les dernières nouvelles de l'immobilier des EAU et des pays du Golfe, suivez-nous sur Gazouillement et Linkedin, aimez nous sur Facebook et abonnez-vous à notre page YouTube, mise à jour quotidiennement.