Le ministre du Logement, Julien Denormandie, vient d'annoncer la création de deux nouveaux appareils destinés à faciliter les travaux d'amélioration de la performance énergétique.

Neuf milliards d'euros. Il s’agit du montant total de l’enveloppe annoncée jeudi matin par Action Logement et le gouvernement pour faciliter l’accès au logement des salariés et favoriser leur mobilité. Parmi les mesures phares annoncées: une nouvelle aide vise principalement à aider les particuliers à financer des travaux visant à améliorer la performance énergétique de leur maison …

Ce boost peut être effectué sous deux formes. Premièrement, les propriétaires à faible revenu sont admissibles à une subvention. Ce contrôle couvre, jusqu'à concurrence de 20 000 euros par ménage, le reste des coûts supportés par les propriétaires menant des activités de réhabilitation thermique (isolation, système de chauffage, etc.). Cette aide peut donc venir pour les financer seules ou en complément d'autres aides existantes (crédit d'impôt pour la transition énergétique, aide de l'Agence nationale du logement, aide locale, etc.).

>> Lire aussi – Retraités: ce nouveau chèque vous aidera à adapter votre logement

Seule condition: ce travail doit être effectué par un professionnel reconnu et reconnu comme garant de l'environnement (RGE). En ce qui concerne les critères d'admission, les contours sont encore flous. Le gouvernement doit préciser les conditions de ressources qui seront déterminées par Action Logement avant la fin du mois de janvier. Mais nous savons déjà qu'elles doivent être comparables aux balances auxiliaires d'Anah.

>> Notre service – Économisez de l'argent en testant notre référence en assurance habitation

Un prêt amélioré pour les propriétaires

Deuxième partie: les propriétaires fonciers donneurs qui louent de vieilles maisons à des employés modestes bénéficieront de prêts à taux réduit pour effectuer le même type de travail. Ces offres de financement sont accordées dans la limite d'un fonds locataire et d'un plafond locatif pour un maximum de 20 000 euros. Ces critères doivent être affinés avant la fin janvier.

>> Notre service – Estimez le prix d'une maison (directe, gratuite et sans engagement)

>> Notre service – Découvrez tous les programmes neufs d'exemptions fiscales et de logements vendus actuellement en France